Transformez votre idée en entreprise !

Les aides et accompagnements à la création d’entreprise

Ça y est, vous avez décidé de vous lancer dans un projet qui vous inspire depuis plusieurs mois et vous voulez devenir micro-entrepreneur. Cependant vous ignorez comment vous y prendre pour passer de votre idée à une entreprise stable et en croissance. Aussi, vous savez qu’il est essentiel pour un porteur de projet de ne pas démarrer seul et sans un accompagnement à la création d’entreprise tant sur le fond que la forme de votre projet.
Heureusement, de nombreuses solutions existent! Nous vous avons donc réalisé une liste des principales aides et accompagnements humains sur lesquelles vous pouvez vous rapprocher lors de votre création de votre business plan et entreprise :

1. Les organismes publics 

Tout d’abord il existe des organismes publics mis en place pour accompagner les créateurs tels que l’AFE, Bpifrance, la CCIBFCECofaceMinéfi ou encore le ministère des PME. Toutes ces dénominations ont pour objectif d’aider les entreprises sur les problématiques rencontrées au quotidien. Toutes les informations liées à ces services sont visibles directement sur leur site internet respectif. Ces conseils sont gratuits pour une grande majorité. Ils permettent d’avoir de bonnes bases dans de nombreux domaines essentiels lorsque votre entreprise est créée. Cependant, ils n’assurent pas une qualité du niveau d’intervenants payants et les conseils sont souvent généraux et non spécifiques à votre projet.

2. Les organismes privés 

Les intervenants payants font partis des acteurs majeurs qui accompagneront au mieux votre création d’entreprise. En effet, souvent spécialisés dans un domaine précis, ils sauront répondre à vos questions avec de bonnes connaissances. Que ce soient des experts-comptables, avocats, experts en propriété intellectuelle etc, ces professionnels vont conseiller les créateurs et entreprises dans des domaines spécifiques. Cependant comptez en moyenne 150€ l’heure. Pour ce type de service, pensez à cibler votre réel besoin pour trouver l’interlocuteur le plus pertinent. Mon Premier Business Plan s’inscrit dans cette lignée d’experts d’aide et d’accompagnement à la création d’entreprise pour moins de 50€ l’heure. A noter que les entreprises faisant appel à des aides lors du lancement de leur entreprise ont davantage de chances de réussite avec un plus fort développement que les autres (sources : Bpifrance, AFE)

3. Les réseaux

 Ensuite, il existe de nombreux réseaux d’entrepreneurs où vous pourrez avoir un accompagnement personnalisé. Vous pouvez vous intéresser à cette étape à partir du moment où vous avez créé votre business plan et que votre activité est en phase de lancement. Réseau Entreprendre fait partie des plus connus. Le concept est simple ; vous passez devant un jury qui évalue la fiabilité de votre projet, et si vous réussissez cette étape, un mentor vous sera attribué et vous pouvez avoir un apport financier jusqu’à 50 000€, avec aucun besoin de rembourser si votre entreprise ne le permet pas. Il est donc très important d’être bien préparé en amont et d’avoir un business plan solide.

 

4. Les structures qui accueillent

Aussi, de nombreuses structures peuvent accompagner les créateurs d’entreprises. On les appelle incubateur, pépinière ou encore couveuses et sont nés dans les années 90 dans l’idée de donner un maximum d’outils aux entrepreneurs de demain. L’objectif est de proposer un espace de travail avec un mentoring en échange d’une somme pour le loyer de cette espace. Cependant chaque entité fonctionne très différemment et le prix est très variable.

La couveuse, tout d’abord, va être un lieu de test, où la personne n’en est qu’à la phase de projet. La totalité du résultat de l’activité vous reviendra de droit. De plus, il existe un statut juridique spécifique à cette démarche : le CAPE (Contrat d’appui au projet d’entreprise) permettant au porteur de projet de relever du régime de la Sécurité sociale.

Les incubateurs vont surtout intéresser les entrepreneurs ayant des projets innovants, souvent liés à la technologie. Ils permettent d’accueillir les projets en phase de création ou créés depuis moins d’un an. Des conseils d’experts, un hébergement et un accompagnement financier peuvent être réalisés au sein des incubateurs.

La pépinière va s’adresser à des entreprises déjà lancées mais depuis moins de deux ans. Un auto-entrepreneur n’est pas un spécialiste de tous les domaines qu’il doit gérer : Marketing, gestion, communication, aspect financier ou juridique etc. Et c’est ce que va apporter une pépinière en les hébergeant. Tout comme les incubateurs, une contrepartie, comme une prise de participation dans l’entreprise, a lieu.

5. Les Business Angels et les capitaux risques

Les Business Angels sont des particuliers, souvent chefs d’entreprises, et vont s’impliquer dès le début de la création d’entreprise en injectant jusqu’à 150 000€ dans le projet. L’idée est de faire croître l’entreprise plus rapidement en mettant à disposition leur carnet d’adresse et leur expérience. La sélection est très rude pour obtenir ce sésame lors d’une création d’entreprise. Il faut un Business Plan impeccable mais pas seulement; un Pitch elevator sera nécessaire pour convaincre en seulement 3 minutes les investisseurs d’en connaitre davantage sur votre projet mais aussi sur votre personne. Pensez donc à bien travailler votre partie “Profil” en amont dans votre Business Plan.

Les capitaux risques vont investir des sommes pouvant aller jusqu’à 500 000€. La cible de ces investisseurs sont les startups à fort potentiel mais ayant généralement des besoins financiers importants que les organismes bancaires ne peuvent satisfaire dû au dossier souvent juger trop risqué.

6. Les concours publics et privés

Enfin, régulièrement des concours de jeunes créateurs d’entreprise sont organisés tant par des organismes publics que privés. En voici quelques-uns bien connus qui accompagnent à la création d’entreprise mais peut aussi offrir un montant financier :

Au-delà d’apporter un apport financier, les concours sont aussi composés d’experts en création et accompagnement d’entreprises. Ce sont des lieux où vous pourrez échanger avec d’autres passionnés, vous inspirer et même vous faire conseiller.

Il est important de venir préparer car les places sont chères et les prix peuvent faire croître votre entreprise de manière exponentielle.

Nos 3 conseils :

  • Définissez clairement votre besoin pour faire appel aux services dont vous avez vraiment besoin ! Un accompagnement à la création d’entreprise, quelque soit sa forme, vous sera indispensable.
  • N’oubliez pas qu’un business plan est indispensable dès que vous souhaitez un prêt ou un accompagnement dans une structure. Voyez donc le coût de sa création comme un investissement.
  • Tenez vous au courant des différents concours que votre département/ région peut proposer, ils peuvent vous faire gagner en visibilité et conseils très rapidement.

Fermer le menu